Qu'on se le dise... en rose !

C'est n'importe quoi...

jeudi, juin 22

La nouvelle réinventée...

Je critique énormément les médias mais je suis prêt à admettre certaines évidences.

C'est crissement mieux d'écouter le téléjournal de Bernard, que le bulletin de 18 heures avec Richard... remplacant Pierre, ou celui de Sophie à 22 heures, ne faisant que ce qu'on lui demande... raconter les nouvelles choisies du jour.

C'est épouvantable de différence. Bon ok, deux reportages sur Madonna dans le bulletin de Bernard, mais pas au début du bulletin, au moins, contrairement à Richard et Sophie.

C'est quand même les 6 premières minutes dans un bulletin de nouvelles, à TVA...

J'aime observer les médias. Chez Quebecor Média, ils ont compris que les bulletins de nouvelles, tout comme les journaux, pouvaient devenir de magnifiques véhicules publicitaires. On le sent dans le Journal de Montréal depuis quelques années, on le sent de plus en plus dans les bulletins de nouvelles de TVA, depuis quelques temps.

Tout ça pour parler d'une nouvelle qu'on pourrait très bien mettre dans les faits divers... ou insolites. Vous avez 15 milliards de dollars à dépenser en une semaine, vous le dépensez comment ?

Le premier ministre Stephen Harper annoncera la semaine prochaine, lors d'une tournée canadienne, l'acquisition de bateaux, de camions, d'hélicoptères et d'avions de transport pour les Forces canadiennes.

Cette nouvelle, je la trouve épouvantable. C'est comme ça quand on devra bientôt afficher la photo de l'opposition sur les pintes de lait, si on veut la retrouver. C'est ça la démocratie. Le Bloc, qui détient la balance du pouvoir, y dit quoi, tabarnak.

Rien pour le moment.

15 milliards de dollars pour une gigantesque fumisterie. Pas d'opposition, pas de quatrième pouvoir...

C'est notre argent ça. On ne peut pas accuser les Canadiens de ne pas rouspèter, l'opposition à qui ce travaille revient ne dira rien, tout comme les médias, supposément le quatrième pouvoir, mettront la chose dans les faits divers... ou insolites.

C'est déja commencé... l'armée canadienne se réjouit !

Je décrète, pour rouspèter, une grève de billet aujourd'hui dans ce carnet. Ce billet restera la UNE toute la journée... quoiqu'il arrive. 15 milliards de dollars, c'est du fric en tabarnak dixit un ex-joueur de hockey, André "Moose" Dupont de son état !

Pendant que j'écris ce billet, j'entend le clip sur la "neutralité" du PLC. Les libéraux ont littéralement perdu la face dans cette affaire, dixit l'as reporter TVA.

T'inquiètes pas, ça ne fera pas de bruit !
@

5 commentaire(s):

  • At 22 juin 2006 à 06 h 18, Anonymous Yvan said…

    On ne peut pas accuser les Canadiens de ne pas rouspèter

    Question de précision, Guy.

    Où vois-tu les canadiens rouspéter ?

    Il me semble que c'est le clair horizon dans mon coin.

     
  • At 22 juin 2006 à 07 h 20, Blogger Qu'on se le dise... en rose ! said…

    Moi non plus je n'en vois pas de Canadiens rouspéter dans mon horizon...

    Mais je pense qu'il faut être drôlement bien organisé pour rouspéter efficacement.

    Ceux qui ont les moyens de s'organiser, les partis politiques et les syndicats, dorment au gaz. Et les médias maquillent les nouvelles.

    Que peut faire un Canadien dans ce temps-là ?

     
  • At 22 juin 2006 à 07 h 50, Anonymous Henri said…

    Et bien pour une rare fois, je ne suis pas d'accord avec toi. À partir du moment où l'on accepte que l'on a une armée, je crois que celle-ci doit avoir de l'équipement minimalement efficace, ce qui n'est pas le cas actuellement. Le gouvernement libéral a négligé pendant des années les investissements. À mon avis, il était temps.

    Maintenant, le débat devrait peut-être se porter sur la question suivante : le Canada a-t-il besoin d'une armée ? En lisant tes propos, j'ai l'impression que tu répondrais non. Pour ma part, je crois que oui. Il s'agirait maintenant peut-être de s'entendre sur sa principale mission : faire la guerre ou aider les autres pays. Et si la réalité ne pouvait être aussi tranchée... et si la réalité exigerait de faire en partie la guerre pour aider d'autres pays... Bref, beaucoup de questionnement ce matin !

     
  • At 22 juin 2006 à 08 h 36, Blogger André Bérard said…

    Solution simpliste : si les pays, d'un commun accord, bannissaient leurs armées et investissaient les budgets militaires dans quelque chose de constructif et de commun? Je sais, je suis trop naïf ce matin, mais à l'occasion, ça fait du bien une dose de gros bon sens, non?

     
  • At 22 juin 2006 à 10 h 35, Blogger Qu'on se le dise... en rose ! said…

    Henri, tu ne savais pas qu'il était absolument interdit d'être en désaccord avec moi. Non mais, c'est le bannissement que tu veux ?

    ;-)

    Je ne suis pas contre l'armée, je suis contre la guerre en Afghanistan. Je suis contre la désinformation. Je suis contre les amis qui vont profiter du pactole...

    Mais je suis aussi conscient que les Etats-Unis nous tiennent à la gorge. Nous leur devons obéissance si nous ne voulons pas devenir un pays du tiers-monde plus vite.

    Mais on deviendra quand même un pays du tiers-monde quand l'économie américaine s'effondrera.

    Et si la réalité ne pouvait être aussi tranchée... et si la réalité exigerait de faire en partie la guerre pour aider d'autres pays...

    C'est vrai que la réalité n'est pas aussi tranché. Mais, crois-tu sérieusement que notre armée aide présentement en Afghanistan ?

    La guerre, la paix, c'est bien relatif tout ça. Mais 15 milliards de dollars dépensé en vitesse, sans débat, sans opposition, connaissant qui dépense... ça me fait encore plus chier qu'au moment où j'ai publié ce billet.

     

Publier un commentaire

<< Accueil