Qu'on se le dise... en rose !

C'est n'importe quoi...

mardi, novembre 18

Déjà dit...

Ça fait un peu plus de six ans que je radote dans un carnet.

Et ça, je sais que je l'ai déjà souligné, il y a les campagnes électorales, incluant toutes les criss de promesses... et la réalité!

Pauline Marois a dû se défendre hier de proposer une plate-forme électorale qui, dans ses grandes lignes, présente plusieurs similitudes avec celle du Parti libéral -- et vice-versa.

Le PQ et le PLQ, c'est du pareil au même, on l'a vu dans leur façon de gouverner. Le premier gouvernement péquiste, en 76, nous aura fait rêver. Après, quand le goût du pouvoir a pris le dessus, le PQ n'a jamais été plus le même.

C'est de valeur qu'une fois au pouvoir, ces gens-là oublient que c'est grâce au peuple... qu'ils y sont. Du peuple, ils en ont bien besoin, mais juste pendant les élections. Après? Séchez sacrament!

Félix l'a déjà écrit, il avait bien raison.

Les élections, c'est vrai que c'est un piège à con. Je vais encore voter, je ne sais pas pour qui, mais criss que ça ne me tente pas.

Ceci étant dit, au nord c'est moins pire, ces crétins-là nous atteignent moins... pour le moment!!!
@

5 commentaire(s):

  • At 19 novembre 2008 à 07 h 42, Anonymous Henri said…

    Lorsque j'étais étudiant à l'université, j'ai fait un travail dans un cours de politique où je comparais les programmes électoraux du PQ et du PLQ sur une période de 15 ans environ.

    Résultat : la seule différence majeure se situait sur le plan de la langue (surtout avec la Loi 101). Sinon, pour le reste, comme tu le dis, c'était du pareil au même.

     
  • At 19 novembre 2008 à 09 h 12, Blogger Zoreilles said…

    Très intéressantes conclusions. J'ai l'impression que c'est dans leur fonctionnement que ces deux partis diffèrent le plus.

    Changement de propos, dans la région Nord-du-Québec, vous devez être inondés des mêmes informations qu'on retrouve sur les grands réseaux mais pour la campagne électorale plus locale, comment suivez-vous ça? Des radios locales, des hebdos écrits et tout ça mais vous devez être quand même épargnés un peu, non?

     
  • At 19 novembre 2008 à 20 h 18, Anonymous Lise said…

    Bonsoir Guy,

    s'il y a une chose que tu ne fais pas c'est radoter. J'aime ta manière d'écrire; un grand sensible voulant éviter de trop le montrer, et dans le même temps ayant des opinions franches ne plaisant peut-être pas à tous.

    Moi, je ne suis plus capable d'entendre les promesses des politiciens de tous vents. Du vide, du vide, et encore du vide. Ce qui ne m'empêchera pas d'aller voter, même en sachant que Mister Charest sera élu de nouveau. J'ai le bonheur de voir son faux sourire sur une affiche géante dès que je regarde par la fenêtre...

     
  • At 19 novembre 2008 à 22 h 11, Blogger Guy Vandal said…

    Henri: Et c'est pas demain que ça va changer...

    Zoreilles: On est très épargnés... Radisson, c'est trop loin pour que ces gens se dérangent. Et pis ben, y'a juste 350 habitants ici. On intéresse pas les politiciens... et c'est tant mieux.

    Lise: Chanceuse. La face du mouton dans ta fenêtre. Après les élections, tu pourras mettre le "poster" dans ta chambre. ;o)

     
  • At 20 novembre 2008 à 06 h 59, Anonymous Lise said…

    Là c'est sûr que je ferais des cauchemars jusqu'à la fin de mes jours...

    :-)

     

Publier un commentaire

<< Accueil