Qu'on se le dise... en rose !

C'est n'importe quoi...

lundi, juillet 23

D'autres mots...

Parce que les mots, quand c'est bien enligné...

Les doigts me démangent, il faut que j'écrive quelque chose. J'arrive de St-Jovite et je retiens que ça pue l'abondance. De voir tous ces propriétaires de voitures clinquantes parader dans les rues comme s'ils conduisaient le paradis, ça me rend triste et un peu agressif. J'aimerais ça égratigner un 4x4...

Aujourd'hui, petit voyage à l'horizon. En route pour Chicoutimi...

J'ai deux employés et je voudrais m'en débarrasser...

Je suis à moitié content du chiffre d'affaire du jeu dont je suis responsable. Mes patrons eux, sont super contents. Cherchez l'erreur...

Je pense souvent à Zoreilles, Esperanza et le vieux Henri. Je dois probablement les aimer beaucoup...

Même si la région est très belle, je ne suis pas à la veille de passer des vacances dans le nord. Un véritable piège à touristes où j'ai l'impression que tout le monde est le robot du capital...

J'aimerais ça m'éloigner le plus loin possible de Montréal. J'hésite entre l'Abitibi, la Gaspésie ou certains endroits au Nouveau-Brunswick...

J'écoute les nouvelles un peu quand j'ai accès à la télé. J'ai de plus en plus l'impression d'un gigantesque mensonge...

L'information, c'est chez les vrais journalistes qu'on la trouve...

Je me suis dit que certains d'entre vous aimeraient avoir de mes nouvelles, c'est pourquoi ce billet. Je vais très bien, même si aujourd'hui je suis un peu fatigué...

Bonne semaine !!!
@

10 commentaire(s):

  • At 24 juillet 2007 à 09 h 07, Anonymous Henri said…

    "Même si la région est très belle, je ne suis pas à la veille de passer des vacances dans le nord."

    Je me souviens la première fois que je suis passé sur l'autoroute 15 et que j'ai vu "La porte du Nord". J'ai bien ri. Je trouvais que la porte du nord était bien au sud.

    Mais, contrairement à ce que tu pourrais t'attendre, je ne te dirai pas que le vrai Nord est ici, en Abitibi-Témiscamingue. Parce que je rêve encore du Nord, au nord de ma région, quelque part à la Baie James ou encore au Yukon. Ou encore près de la mine Raglan... Go North old man.

     
  • At 24 juillet 2007 à 11 h 13, Blogger André Bérard said…

    Merci pour le compliment ! ;-)

     
  • At 25 juillet 2007 à 09 h 59, Anonymous Anonyme said…

    Ouais... Peu importe où l'on se trouve, le nord est toujours plus au nord que nous... Puis, un jour, à force d'avoir progressé vers le nord, on se dirige vers le sud, c'est immanquable.

    La beauté et le bien-être sont davantage dans le coeur.

    Henri, effectivement, pour toi, la porte du nord est bien au sud. Dommage qu'ils n'aient pas pensé à inscrire "La porte du sud" à l'envers de la pancarte! Ici, dans Lanaudière, il y a un petit village appelé Notre-Dame-de-la-Merci. Quand on passe vers le nord sur la 25, c'est inscrit "Notre-Dame-de-la-Merci: Bienvenue" et de l'autre côté, Aurevoir...

    Et pourquoi pas Saint-Liguori? Probablement parce que les gens n'aiment pas la devise du village: "Religieux et fraternels"... Bizarre pour un endroit où l'église est déserte et où toutes les familles natives se chicanent! Mais je ne crois pas que les gens de la place soient prêts à changer la devise pour "Athés et belliqueux"...

     
  • At 30 juillet 2007 à 08 h 02, Blogger Zoreilles said…

    Oui, c'est sûr, on est toujours le nord... ou le sud de quelqu'un d'autre!

    Pour les gens qui travaillent à la baie James, descendre dans le sud, ça veut dire venir faire un tour en Abitibi-Témiscamigue.

    Pour moi, descendre dans le sud, c'est de l'autre côté du parc La Vérendrye, à partir de Mont-Laurier, je suis dans le sud, qui est quand même beaucoup plus au nord que le Nord des gens de Montréal (les Laurentides).

    Pour la plupart des gens, quand ils disent qu'ils font un voyage dans le sud, on pense à Cuba, les Caraïbes, le Costa Rica, la République Dominicaine, le Mexique, etc.

    Pourtant, dans l'hémisphère sud, plus ils vont au sud, plus il fait froid et il n'y a pas d'endroit sur terre plus « frette » que le pôle sud!

    L'important, c'est de ne jamais perdre le Nord!

     
  • At 30 juillet 2007 à 21 h 41, Anonymous Anonyme said…

    J'habite St-Jérôme. À Montréal ont dit, ont va dans l'Nord ces St-Jérôme en montant jusqu'à Mont Laurier. Ces dans le nord de la ville, bon, pourquoi pas dire tout simple, les Laurentides.

    Pour moi le nord, ces le nord du Québec Kuujuak, la baie de James, ça ces l'nord.

    Mais ta raison la vie en rose St-Jovite et tout ce que l'on appel le nord ces big consommation et le paraître. Ces de l'industrie touristique. Je songe aussi a retourner en Abitibi ou la vie y est plus douce, moins agressante....et paisible

     
  • At 5 août 2007 à 09 h 58, Blogger voyageuse du monde said…

    C'est vrai on ne devrait pas dire le Nord mais les Laurentides. Mais s'il y a des endroits comme St-Sauveur, St-Jovite où la vie n'a pas vraiment l'air de la vie, il y a d'autres petits villages, d'autres coins reculés où on peut profiter de la nature. Je demeure dans les basses Laurentides et ma vie se passe dans les Laurentides, rarement à Montréal et Laval.
    Montréal offre quand même une multitude d'activités, de festivals intéressants si on veut vraiemnt affronter la ville. Parfois ça fait du bien, ça remet les choses en perspective.
    J'ai vécu en Abitibi et j'ai aimé, je vis ici et j'aime la différence. Je retournerai en Abitibi n'importe quand si la vie m'y ramenait.
    voyageuse du monde.

     
  • At 6 août 2007 à 18 h 41, Blogger Guy Vandal said…

    Go North old man.

    Bring me with you...

     
  • At 6 août 2007 à 19 h 53, Blogger Zoreilles said…

    If Crocodile Dundee comes with me, I would like to go up North too...

    Heille, je peux tu y aller mouéssi? On se part une religion, O.K.? Paraît que c'est ben payant! La Nordi Cité que ça s'appellerait. On n'aurait pas de gourou, juste une réunion de temps en temps au centre du village... Le conseil des sages qu'on l'appellerait et pour avoir le droit de parole, on se passerait une plume, à tour de rôle, comme font les Algonquins, et pendant qu'on tient la plume, on a le droit de parole, les autres doivent écouter.

    Bon, là, j'arrête, parce que je m'emballe... Et puis, j'aurais tendance à vouloir prendre le contrôle, ça fait que... je vais rester dans mon petit nord mais je vous souhaite de réaliser votre rêve. Sérieusement là...

    Go North, old man, c'est la plus jolie chose qu'on puisse suggérer à quelqu'un.

     
  • At 6 août 2007 à 20 h 29, Anonymous Anonyme said…

    La parade des voitures clinquantes, elle est bien bonne! St-Jovite a beaucoup changé en l'espace de cinq ans. Sauf qu'elle est encore beaucoup moins opulente que le «village artificiel» de Tremblant au pied de la montagne. Pour ce qui est du piège à touristes, je vous suggère de les éviter en visitant certains petits villages encore très beau comme Arundel et Lakefield. À Lakefield, vous pourrez contempler l'une des plus vieilles églises anglicanes au Québec, construite vers 1834 ou 1835, je ne me souviens plus très bien. Et pour les amateurs d'histoire, ce coin est tristement célèbre en raison des «loyalistes de la Gore» qui ont effectué des raids punitifs à St-Benoît et Ste-Scholastique.

     
  • At 7 août 2007 à 09 h 31, Blogger Guy Vandal said…

    J'aime ça l'idée d'une secte nordiste.

    Tu serais une bonne gourou ma chère Zoreilles... je te dis, je te dis !

    On part quand ?

     

Publier un commentaire

<< Accueil