Qu'on se le dise... en rose !

C'est n'importe quoi...

jeudi, décembre 13

Histoire de vous dire merci...

Vous avez laissé 28 commentaires, incluant les miens, dans mon billet du 14 novembre dernier. Je vous ai trouvé tellement gentils d'animer ce carnet, durant mon absence, que j'ai décidé de vous commenter, en essayant de vous faire rire...

Pis là ben, parce que j'ai vendu la mèche avant, ça ajoute une pression, une belle pression...

1et 2: Le vieux "schnock" et la belle Zoreilles ont réagi les premiers, le lendemain de la publication du billet en question. Eux autres, ils sont toujours là, à la même heure, ou presque, depuis qu'il(elle) me connaissent. Il(elle) seraient "addicts", que je n'en serais pas surpris...

3: Et le troisième mousquetaire, Esperanza, jamais loin, toujours avide... À bientôt pour avoir plus de nouvelles! Je le pense amateur de Love Story Académie, ou Occupation Triple. Le phénomène en redemande tout le temps. Dites, vous pourriez lui dire qu'un carnetier, c'est pas une machine ???

4: Salut Gaétan, je te trouve un peu suicidaire de continuer de me lire. T'es sûr que ton médecin est d'accord ? Libre à toi de répondre mais ton employeur c'est-y sodexco? Non... Si tu travailles pour la GRC, je te dirai qui est mon employeur, à condition qu'on partage le salaire...

5: Moi-même: L'ordi que je ne connaissais pas, appartenait à quelqu'un que je ne connaissais pas. (Censure)

6: Et là, l'avide numéro 3 récidive... En tous cas, nous, on a hâte... Bin hâte... As-tu payé ta cotisation ? Non ? Prend un numéro. C'est dire les amis, pas toujours évident...

7: Pas grave, on a trouvé une façon de communiquer en attendant, quitte à ce que tu t'appelles anonyme! Dis ma chouette, est-ce que ça t'arrives de penser que tu es trop intelligente pour laisser des commentaires ici ? Non mais, le carnetier... c'est qu'il est parfois gêné.

8: Y a toujours les signaux de fumée pour communiquer... Pour les signaux de fumée, je ne sais pas, mais parfois, y'a de la boucane en criss dans le restaurant. Dernièrement, Marie-Hélène m'a dit que je sentais le pop-corn. :-(

9: Moi, je suis sûre qu'il a déjà fait boucaner son clavier... Je me rappelle de certains sujets chauds, là, Guy était... en feu! En tout cas, le locataire d'en bas doit être content que je sois déménagé. Apparemment que je pesais très fort sur le clavier...

10-Il a la télé avec Bell Express Vu, incluant le canal 180... ;~) Nah... c'est le 780. Cher père Ovide de la carnetosphère québécoise, essaie, au moins, de bien rapporter les cancans !!!

11:Et Gaétan qui te remercies, alors que tu rapportes tout croche... SPA fort ;-)...

12: Chère Lise, ne doutes jamais que j'ai un très mauvais caractère. J'ai même pas besoin de faire semblant...

13: Moi, l'amitié entre gars, je trouve ça attendrissant. Moi je trouve ça chiant, des fois. Non, non, Esperanza, je ne parle pas de toi... :-)

14: @Zoreilles. Merci pour l'explication Zoreilles. Et merci d'être qui tu es !!! Lise, t'es trop politiquement correcte. Zoreilles, elle est plus que ça. Elle ne le sait pas et je pense qu'il ne faut pas lui dire. Non mais, t'imagines... si sa tête se met à enfler et qu'elle se porte candidate pour le Bloc !!!

15: C'est moi la marie qui a fait monter notre guy national ici... Ouais. Et le pire de tout, c'est qu'une fois rendu sur place, elle ne veut plus m'épouser...

16: Bonjour Marie-Hélène!!! Merci pour les nouvelles, c'est bon de savoir que Guy a des étoiles dans les yeux. Non mais, là Marie-Hélène, on se garde une petite gêne. C'est pas ton carnet ici, hein, faudrait pas l'oublier. D'ailleurs, t'as pas de carnet...

17: Moi j'attends que ça arrête de tomber pour aller passer la souffleuse pour une 3ième fois cette année. Allez Gaétan, arrêtes de te plaindre. Pelleter, c'est bon pour le cardio-vasculaire, quand on en meurt pas...

18: Ça s'en vient et en attendant, vous devez savoir que je vous aime beaucoup. Enfin, un commentaire pertinent !!!

19: As-tu opté pour un portatif ou pour un ordinateur de bureau finalement? Quoique je choisisse, tu seras en désaccord. T'es comme ça, un peu fin finaud. Certains t'aiment quand même, chanceux...

20: S'il y a une panne d'électricité au Québec, on saura que tu viens de te brancher sur le gros courant de LG-2. T'exagère un peu, comme d'habitude, mais bon, les médecins, y donnent juste les bons médicaments. Continue de suivre la posologie, t'es presque guérie...

21: Pain et vin bien sûr... un des meilleurs repas que j'ai pris, je peux dire. Marie-Hélène, tu peux parler de pain, mais pas de vin. Ne te rappelles-tu pas que nous vivons dans un petit village ?

22: Comme si c'était pas assez, du doré. Arrêtez, je suis jalouse! Ben là, t'as qu'a dire à ton Crocodile Dundee qu'il s'enlève les doigts dans le nez. C'est quand même supposé être un héros...

23: D'ailleurs, il y a près de trente ans, j'ai dégusté du coeur d'orignal préparé par la mère de Guy, chez-eux, à la Tuque... Bon là, tu radotes, mais certains t'aiment, chanceux...

24: l'assiette de Guy était si bien vidé que je l'ai remise directement dans l'armoire!!! Ouais, comme l'assiette du chien. J'ai trouvé ça curieux...

25: Ceci étant, je suis content aussi de savoir qu'un excellent repas lui coupe encore la parole! C'est un gros point pour Radisson! Je te prierais de n'en dire pas trop. Ces gens-là ne me connaissent pas... et je pourrais changer !

26: Je sens qu'on va avoir un scoop bientôt sur la vie à Radisson! Pis j'ai hâte... T'as hâte, t'as hâte, mais, puis-je te rappeler que tu n'as pas encore payé ta cotisation depuis 2002... Non mais, depuis quand écrit-on gratuitement ?

27: Ouais c'est plus loin que je pensais Radisson... Ici, c'est pas loin. Chez-vous, oui...

28: Ce serait aujourd'hui le grand jour du branchement... Allez Père Ovide, avoue, tu l'as raté celle-là. Celle-là aussi, que dis-je...

Vous êtes des anges. Je le dis comme ça, parce que, dans ma tête... c'est ce que je pense vraiment. Chuis pas toujours lucide, mais je vous aime tout le temps. Vous êtes d'une importance capitale dans ma vie. Si je ne vous avais pas, j'm'inventerais d'autres animaux... mais j'm'ennuierais de vous quand même.

Merci.
@

13 commentaire(s):

  • At 13 décembre 2007 à 15 h 59, Blogger gaétan said…

    hahah dsl mais pas d'argent à partager.
    Pour Sodexco: ils se cherchent souvent du monde par ici d'où ma question. Je pense que c'est cette cie qui a remplacé Cralew/Mckracken sur les gros chantiers. Multinationale de la restauration genre...
    Ça faisait du courrier à rattraper!

     
  • At 13 décembre 2007 à 16 h 40, Blogger Zoreilles said…

    Pfft, ça a même pas fait mal pis j'ai même pas braillé! J'ai ri plutôt. T'es vraiment impayable... pis c'est pour ça qu'on te paye pas! Pauvre ti chou, écrire, c'est jamais payant, je pourrais t'en parler pendant des heures et des heures. Cotisation, cotisation, tu nous parles de cotisation... Même que t'es chanceux, on te lit tout le temps pis on te charge rien. C'est pas d'l'amour, ça?

    Cou'donc, Gaétan, t'as connu la Cralew McCochrane? À Matagami et à la Baie James, les gars appelaient ça « Cralez mecqu'on creuve » parce que leur bouffe, c'était pas de la haute gastronomie, disons.

    Quant à toi, mon cher Ti-Guy Vandal, tu mériterais que Crocodile Dundee s'enlève les doigts de dans le nez, pis qu'on monte à la chasse au caribou à Radisson pis qu'on aille te faire suer dans la boucane de ton chic resto. C'est quoi que tu détestes faire le plus au monde? Des clubs sandwiches? On en commanderait pour tout le monde à condition que ce soit toi qui les fasses!

     
  • At 13 décembre 2007 à 17 h 51, Anonymous Anonyme said…

    Ouin! C'est ça que t'appelles un bien cuit? J'imagine que tes steaks sont jamais à point!

    Pour ma part, je m'attendais à de quoi de substanciel mais là, tant qu'à donner dans la facilité, c'est assez réussi...

    Effectivement, te lire assiduement devient, de plus en plus, un prix à payer, tu trouves pas???

    Pour ce qui est de la suggestion de Zoreilles, je trouve que si on se ramassait une grosse gang à ton resto et qu'on commande plein de stock et qu'on retourne systématiquement le tout jusqu'à entière satisfaction (en prenant soin naturellement de nous assurer à l'avance que le patron est présent) on s'en payerait une pas si pire...

    Encore une fois, tu risquerais de finir attaché à un poteau comme en 1979 sur la Côte-Nord! Celle-là, en passant, je ne la radote pas, je ne l'ai jamais contée à personne (mais c'est toute une idée!)! :-)

    À bientôt le "popcorn"!

     
  • At 13 décembre 2007 à 21 h 02, Blogger gaétan said…

    @zoreiles
    exactement: cralez mecqu'oncreve. A Gagnonville/les camps le long de la voie ferrée/Fire Lake/Mont-wright.
    @Esperanza
    attaché à un poteau sur la Côte-nord en 79.... ça m'intéresse :-))

     
  • At 13 décembre 2007 à 23 h 10, Anonymous Anonyme said…

    @Gaétan:
    Ouais M'sieur! Sur la plage du Camping de Baie St-Ludger, en bas, sur la plage, en juillet 1979... Après tout un périple, notre Guy a passé quelques heures attaché à un poteau dret là. Que veux-tu, pas toffable, c'est pas toffable. Là, j'ai le goût de trop en dire, faut pas. Je me réserve le droit de tout dévoiler, le temps d'une inspiration venu... ;-)

     
  • At 14 décembre 2007 à 06 h 42, Anonymous Anonyme said…

    Plutôt amusant le bien cuit. Zoreille a dû m'expliquer, car j'ignorais que Espéranza et toi êtes des amis depuis toujours, et si j'avais compris que le commentaire était une blague, je ne savais pas jusqu'à quel point. Pour le reste, qui Zoreilles pourrait-elle être, sinon elle-même. Donc mon deuxième mot était vide de sens, en y pensant bien. Les choses que l'on peut dire parfois !!!

     
  • At 14 décembre 2007 à 08 h 03, Anonymous Le vieux "schnock" said…

    "Marie-Hélène m'a dit que je sentais le pop-corn"...

    Et bien... elle devait être pas mal collée sur toi pour te sentir ainsi ;-)

    Mais ce n'est pas de mes affaires.

     
  • At 14 décembre 2007 à 08 h 05, Blogger Guy Vandal said…

    @ Esperanza: Nah... je ne te laisserai pas cette chance là.

    Oui on m'a attaché à un poteau parce que... j'avais décidé de réveiller tout le monde au camping, en fait, tous les amis de nos amis.

    Nous étions parti de 3-Rivières, en Pacer, pour un voyage à Baie-Comeau. Disons que j'avais très bien arrosé ce voyage... et qu'une fois arrivé, tôt le matin, j'étais très réveillé. Les "amis" avaient pris une "brosse" la veille et certains auraient aimé sommeiller plus longtemps. Sauf que, j'en avais décidé autrement.

    Quel voyage ce fut... et quel souvenir aussi.

    Voilà... père Ovide, tu peux te recoucher !

     
  • At 14 décembre 2007 à 08 h 12, Blogger Guy Vandal said…

    @ Vieux Schnock: Pas tant collé que ça, l'odeur de friture étant assez persistante. Anyway... elle veut pas m'épouser. ;-)

     
  • At 14 décembre 2007 à 11 h 01, Blogger Zoreilles said…

    Guy, je pense qu'elle t'appelle « popcorn » tout simplement parce que t'es sauté! Comme dans l'expression : « sauté comme un popcorn » !

    J'ai manqué ton appel d'hier soir mais Crocodile Dundee m'a dit qu'il t'avait jasé un peu. Il a retenu ton invitation à Radisson, alors, j'ai vu que tu m'avais pris au sérieux, je lui ai raconté ton « bien cuit ». J'étais partie faire le tour de mes personnes âgées, j'en suis revenue toute regaillardie, du bonheur plein mon ti coeur. Ça leur fait tellement plaisir et à moi, donc...

    Bonne fin de semaine, « el popcorn » et ne raconte pas trop les détails de ton « attachement » à un poteau quelque part sur la Côte Nord en 1979, ça pourrait donner des idées aux gens de Radisson. Les gens du Nord peuvent être « weirdo » des fois!!!

     
  • At 15 décembre 2007 à 01 h 53, Blogger Guy Vandal said…

    @ Esperanza et Zoreilles: Vous savez quoi ? Vous me faites penser aux critiques, le lendemain d'un bye-bye. Vous n'avez rien de vraiment pertinent à rajouter, mais vous en rajoutez pareil.

    Dites-le donc, vous auriez aimé ça écrire un texte comme celui-là, mais vous manquez de talent... ;-)

     
  • At 19 décembre 2007 à 00 h 47, Anonymous mariehelene said…

    mmm... ben moi le popcorn j'aime ca!
    pour le poteau...et bien y'a beaucoup d'arbres ici alors... merci pour l'idée, on sait jamais!

     
  • At 19 décembre 2007 à 01 h 06, Blogger Guy Vandal said…

    "pour le poteau...et bien y'a beaucoup d'arbres ici alors... merci pour l'idée, on sait jamais!"

    Tu vois bien Esperanza, que t'as une grande gueule.

     

Publier un commentaire

<< Accueil