Qu'on se le dise... en rose !

C'est n'importe quoi...

vendredi, mai 16

Bof...

Le printemps s'installe très, très lentement à Radisson...

Le soleil a décidé de nous ignorer, il ne se pointe pas souvent.

Ça joue sur le moral de plusieurs, pas sur le mien.

L'ostie de laveuse continue de faire chier ses deux utilisateurs.

J'ai hâte de manger du poisson frais.

Je suis (encore) en panne d'inspiration.

Le gouvernement conservateur, n'ayant pas d'opposition, veut que le Canada soit pris au sérieux dans le monde. Ça va couter très cher, et c'est très peu transparent.

L'ADQ s'est fait remettre à sa place aux élections partielles de lundi. Mario aura beau tenter de sauver le bateau, cette caricature publiée dans Le Devoir, aujourd'hui, dit tout... ce que les "experts" se tuent à expliquer. Comme quoi savoir dessiner, ça économise le verbiage.

Bonne... fin de semaine!
@

4 commentaire(s):

  • At 17 mai 2008 à 21 h 25, Anonymous Lise said…

    Ici à Montréal, ville qui ne t'inspire nul regret, et aucune nostagie je le sais, le printemps est arrivé comme un envahisseur en l'espace de quelques jours. C'est le temps des tulipes ( qui achèvent), et celui des lilas avec leur parfum, qui réussit même à couvrir les odeurs d'essence.

    À quoi ressemble le printemps à Radisson ? Ce serait intéressant de le savoir, bien plus que lire quoi que ce soit concernant l'ennuyeux M. Harper et son indestructible coiffure. Si l'intérieur de son crâne ressemble à l'extérieur, rien ne bougera jamais et il n'y a rien à attendre, sauf un changement de gouvernement. C'est évident même pour une ignare comme moi en matière de politique.

    Et pour la panne d'inspiration, je n'en vois pas. Mieux vaut être heureux à Radisson, donc écrire avec moins d'amertume et moins souvent, que vivre dans l'anonymat Montréalais, où tout peut arriver dans l'indifférence générale.

    Bonne fin de semaine Guy, sincèrement !

     
  • At 18 mai 2008 à 11 h 54, Blogger Guy Vandal said…

    Lise: Tu sais quoi?

    Chaque fois que tu interviens ici, je le pense vraiment, c'est comme si tu déposais, et des tulipes, et des lilas. T'es vraiment une adorable personne.

    Qu'on te le dise... avec un gros bouquet de roses!

     
  • At 18 mai 2008 à 23 h 00, Anonymous Lise said…

    Merci Guy,

    c'est vraiment gentil mais je n'en mérite pas tant. Je suis seulement contente de voir que ton rêve ( quitter Montréal ) se soit réalisé. J'aimerais bien avoir un pouvoir spécial, afin que chacun soit heureux selon ses choix, ce qui serait merveilleux, mais ce n'est pas le cas.

    Merci pour les roses virtuelles, je les accepte car je sais qu'elles sont offertes par quelqu'un ayant un grand coeur, virtuel et réel. C'est un cadeau apprécié.

     
  • At 18 mai 2008 à 23 h 59, Blogger Guy Vandal said…

    Lise: Au moment où j'ai écrit ce commentaire, je le pensais vraiment, et 12 heures plus tard, désolé, tu ne me feras pas changer d'idée.

    :o)

     

Publier un commentaire

<< Accueil