Qu'on se le dise... en rose !

C'est n'importe quoi...

mardi, juin 13

Porter la parole d'une poubelle...

Patrick Lagacé, le scribe de blogueur, a laissé un commentaire dans ce billet, un commentaire très méprisant...

Il est passé ici juste pour m'écoeurer. Il trouve que je n'ai pas beaucoup de commentaires et il en profite pour jeter son fiel. Je passe outre le fait qu'il accorde beaucoup d'importance aux commentaires, sauf pour dire que c'est normal dans son cas de vénérer les commentaires, sinon il ne saurait pas quoi penser. Ça doit être pour ça ses nombreux appels aux lecteurs dans son blogue. C'est utile quand tu es en panne d'inspiration !

Il chie aussi ceci... C'est drôle, vous vous répondez entre vous... C'est drôle, vous chiez sur les MT, mais si c'était pas des MT, je me demande ce que vous commenteriez.

Cet argument est des plus stupide. Tous commentent l'actualité qu'on retrouve dans les MT, autant les journalistes, que les blogueurs et carnetiers. Si ce n'était pas des MT, il n'y aurait pas d'information, ni de journalistes... ni de blogueurs. Selon cet argument, parce qu'on prend les informations dans les MT, il ne faudrait pas les critiquer ? Voyons donc...

Et toi le scribe, tu commentes quoi ? Ah oui, la semaine passée tu avais une très grave histoire de caca, c'est vrai. C'était tellement grave que tu n'as pas osé écrire le mot caca au complet. Non mais, quelle histoire tu avais là... Du très grand journalisme, comme toi seul est capable d'en faire. Non mais les heures, que dis-je les jours que tu as dû mettre sur ce "reportage". C'est incroyable qu'un seul homme possède autant de talents.

Et aujourd'hui tu nous as annoncé un autre très important texte... sur les gardiens de but au soccer, le lendemain où Charest impose encore une autre fois le baillon à l'assemblée nationale. Bravo Patrick.

Quel grand journaliste tu fais le scribe. T'auras probablement encore des milliers de commentaires dans ton blogue aujourd'hui, signe évident que tu es un très grand reporter. Et comme les commentaires dans ton blogue sont toujours très songés, je me demande franchement pourquoi j'ose ergoter avec toi.

Je n'ai probablement aucun respect pour l'insipidité. Je n'ai probablement aucun respect pour les pseudo-journalistes embedded qui sévissent dans un publi-sac en grève, dirigé par des gens qui ont plus à coeur le profit que l'information. Des gens qui n'ont que mépris comme avantages sociaux, à refiler à leurs employés.

Tu te sens bien dans cette poubelle-là Patrick ? Assez bien pour venir me mépriser dans mon carnet ? T'as le droit. Vive la liberté d'expression. Mais moi les têtes enflées comme toi, ça me motive. Tu n'aimes pas que je commente la "bouette" que tu sers à tes lecteurs ? Ça te fait jouir de laisser ton fiel ici ? Pas de problème. Tu penses que la popularité d'un blogue se mesure aux nombres de commentaires laissés ? T'as raison. C'est que t'as beaucoup d'expérience avec les blogues, toi le scribe embedded.

Lagacé, tu viens de me réveiller. Merci.
@

17 commentaire(s):

  • At 13 juin 2006 à 14 h 40, Blogger André Bérard said…

    C'est vrai que PL génère plus de commentaires. Les commentaires sont toutefois à l'image de certains de ses billets, hu-hum, disons, hu-hum, voyez vous-même :

    «Ca c'est du sport...»

    «Go Robinson go!»

    «Vraiment, c pas par hasard qu'on l'appelle, le sport roi.»

    «J'ai un voisin aussi habile... mais ce qu'il fait rebondir, lui, ce sont des chèques»

    «J'aimerais être aussi habile avec un ballon que le gars du troisième clip.»

    Et ainsi de suite!

    Lâche pas Pat, tu es toooooooo much! Tes billets maintiennent en vie le cerveau végétatif de tes lecteurs. Beau travail!

    Avec cette qualité de lecteurs, tu dois te coucher l'âme en paix avec la satisfaction honnête reliée au travail bien fait.

    Personnellement Pat, je n'ai rien contre toi. Tu es sur une vague dans ton canoë et tu fais du surf sur ton ego. Profites-en, car la vague va finir par se fracasser sur les falaises vers lesquelles tu fonces tête baissée en te fendant la gueule.

    Un jour, tu ne seras plus qu'un vague souvenir dans les archives de Québécor Médiocre.

    Nous, nous serons encore là et nous t'aurons probablement oublié.

    André

     
  • At 14 juin 2006 à 13 h 22, Blogger Patrick Lagacé said…

    Veux-tu un kleenex, Chose ? J'entends tes larmes tomber d'ici...
    PL

     
  • At 14 juin 2006 à 15 h 05, Blogger Qu'on se le dise... en rose ! said…

    Savais-tu que tu étais vraiment méprisant Lagacé ?

    Savais-tu que c'est habituellement une "qualité" réservée aux abrutis ? À ceux qui ont besoin de descendre les autres pour s'élever ? J'espère que t'es très fier de toi, tu te planteras juste plus vite.

    Tu es très motivant Lagacé. Moi, ce n'est pas des larmes que j'entend mais un grand éclat de rire. Merci.

    Rire, c'est bon pour la santé !

     
  • At 14 juin 2006 à 15 h 46, Blogger André Bérard said…

    Bonne idée les Kleenex. Passe-moi en une boîte, car tu dois en avoir une caisse, Chose, pour tes séances de branlage devant le miroir!

    (J'avoue qu'il m'amuse ce Lagacé. C'est peut-être même un cousin, car ma mère était une Lagacé et franchement, il ressemble à la famille. Nous partageons manifestement un petit côté baveux. Si c'est le cas, nous sommes en train de laver notre linge sale en famille!)


    ;-)

    André Bérard-Lagacé (que voulez-vous!)

     
  • At 14 juin 2006 à 16 h 24, Blogger Qu'on se le dise... en rose ! said…

    Moi aussi il m'amuse le Lagacé même s'il pense qu'il nous fait pleurer. Je le trouve très motivant.

    Il ne sera pas dit dans ce carnet qu'il n'y a que les Lagacé qui sont baveux... ;-)

    C'est clair que le monsieur se trouve très important. Dans son milieu, la tête peut enfler rapidement... ce qui semble le cas ici.

    Faut lui pardonner. C'est que c'est plein de têteux prêts à se "prostituer" pour être vus avec cette "vedette" de la télé et des potins "torchonnés.

    Et lui pense que c'est à cause de ses talents. Un jour, il se relira peut-être !

     
  • At 15 juin 2006 à 18 h 14, Anonymous Maxime Brossard said…

    Vous avez raison.. je ne vois pas en quoi nous parler de ses frustrations de gardien de but fini constitue du journalisme.. C'est seulement du divertissement.. quel est la nouvelle?

    de plus.. c'est meme pas vrai que les gardiens sont les mal-aimés du foot... c sur que c pas eux qui font les highlights mais de la à en faire un billet...

    quel dernier grand scoop il nous a annoncé PL ???

    Par contre.. jsais pas c'est quoi ces conditions de travail.. peut-etre l'entreprise qui l'emploie lui dicte sa façon "d'informer"...

    J'espere sinon comment peut-il se respecter....

    Maxime Brossard

    P.S oui je sais.. c'est mal écrit.. mais vous devriez etre assez malin pour comprendre...

     
  • At 15 juin 2006 à 19 h 17, Anonymous Anonyme said…

    Savais-tu que tu étais vraiment méprisant Lagacé ?
    -----------------------------------

    dixit l'aveugle au borgne...

     
  • At 16 juin 2006 à 09 h 38, Anonymous Anonyme said…

    Ce qui me fait, c'est quelqu'un qui se permet de chier sur un chroniqueur en lui disant qu'il ne fait pas son travail de journaliste. Faudrait savoir faire la différence entre les deux. Le chroniqueur est, généralement, un journaliste de formation, mais son travail est de faire des chroniques, pas des reportages d'enquête.

    Avant de critiquer, faudrait peut-être s'assurer de savoir de quoi on parle.

     
  • At 16 juin 2006 à 10 h 40, Blogger Qu'on se le dise... en rose ! said…

    Avant de critiquer, faudrait peut-être s'assurer de savoir de quoi on parle.

    Quel courage ! Vous m'impressionnerez toujours les pseudos...

    Et quand Lagacé parle de Jean Lapierre, ex-président des cols bleus, il est journaliste ou chroniqueur ?

     
  • At 16 juin 2006 à 11 h 08, Anonymous Anonyme said…

    Hey ho l'ami, un chroniqueur peut parler de l'actualité, cela ne veut pas dire qu'il doive faire de l'enquête. Ce n'est pas du reportage qu'il fait, fait du billet d'humeur. Fouilles un peu sur le Net et trouveras la différence.

     
  • At 16 juin 2006 à 12 h 34, Blogger Qu'on se le dise... en rose ! said…

    Hey ho l'ami, un chroniqueur peut parler de l'actualité, cela ne veut pas dire qu'il doive faire de l'enquête.

    Ah O.K.

    Autrement dit sa feuille de choux a fait toutes les recherches dans le cas de Lapierre et lui n'as eu qu'à signer le texte ?

    Vive les anonymes. Que serais-je sans vous ? C'est qu'on en apprend des affaires...

     
  • At 16 juin 2006 à 15 h 26, Anonymous Anonyme said…

    Quand t'auras fini de me mettre des mots dans la bouche, peut-être que tu te donneras la peine de lire comme il faut. Alors en attendant, je te prends par la main et je t'explique comme un petit enfant. Certes, le travail de chroniqueur exige d'abord de lui qu'il rédige des billets d'humeur, cela ne l'empêche pas de parler d'actualité. Tu comprends jusqu'à maintenant? Quand je dis : cela ne veut pas dire qu'il doive faire de l'enquête., je ne dis pas qu'il n'a pas à le faire en aucune façon, je dis qu'il n'a pas à le faire systématiquement. Bref, il le fait quand il le juge bon pour appuyer ses propos. Est-ce que c'est un peu plus clair.

    Voilà pour la première leçon de journalisme 101, option chorniqueur.

     
  • At 16 juin 2006 à 18 h 16, Blogger Qu'on se le dise... en rose ! said…

    Voilà pour la première leçon de journalisme 101, option chorniqueur.

    Chorniquons que tes leçons ne m'intéresse nullement. Non mais quoi ? Tu te prends pour qui ?

    Tu veux que je te le dise ? Sérieux, c'est mieux pas....

     
  • At 19 juin 2006 à 11 h 54, Anonymous Anonyme said…

    Je me prends pour personne mon pauvre toi, je veux simplement t'enseigner l'ABC du journalisme pour que tu puisses au moins critiquer en toute connaissance de cause.

    je pourrais te dire pour qui tu te prends, mais je préfère te laisser cette tâche, tout imbu de ta personne que tu me sembles.

     
  • At 19 juin 2006 à 13 h 09, Blogger Qu'on se le dise... en rose ! said…

    Tu pourrais faire bien des choses...

    Mais tu pourrais aussi argumenter ce que j'écris plutôt que la forme.

    Moi, contrairement à ton idole, je n'ai pas suivi de cours pour écrire. Je l'apprend par moi même et j'accepte les suggestions...

    Sauf quand elle émane d'un pédant anonyme.

    La poubelle de ton idole fait semblant d'informer les gens. Comme ce matin avec un scoop à la UNE. Avant, du temps de Péladeau père, cette feuille de choux exercait son quatrième pouvoir.

    Maintenant, elle exerce son pouvoir publicitaire... en lancant des scoop à l'occasion, trop souvent le samedi, on sait pas trop pourquoi.

    Mais comme se le demander fait de nous des thériciens de complots...

    Avoue que je suis poli de prendre le temps de répondre à un anonyme qui m'a sans doute connu du temps de Pssst.

     
  • At 19 juin 2006 à 18 h 08, Blogger Qu'on se le dise... en rose ! said…

    Oups...

    Tu as sans doute remarqué que j'ai fait des fautes dans le commentaire précédent !

    Que veux-tu, la perfection n'existe pas encore dans le monde des carnets...

    J'ai essayé de faire bien attention cette foi. Je garde la fois qu'un jour, j'y parviendrai.

     
  • At 20 juin 2006 à 09 h 42, Anonymous Anonyme said…

    Encore un procès d'intention. Lagacé n'est pas du tout mon idole même si, généralement, j'aime bien ce qu'il fait.

     

Publier un commentaire

<< Accueil