Qu'on se le dise... en rose !

C'est n'importe quoi...

dimanche, avril 1

Que feriez-vous ?

Si vous étiez moi ?

J'ai reçu une offre relativement alléchante pour signer une chronique, trois fois par semaine, dans un journal très connu. Un journal que je critique régulièrement dans ce carnet.

L'offre est alléchante parce que ce serait suffisamment payant pour que je ne fasses que ça. Ils savent déjà que je ne sacrifierai jamais ma liberté d'expression. Ils s'y attendaient, qu'ils m'ont dit. J'ai demandé, en étant sûr de ne pas l'obtenir, que tous les titres de mes textes fassent la première page. On m'a dit que j'aurais une réponse lundi ou mardi.

Je ne veux pas accepter l'offre car je trouverais ça un peu gênant de travailler pour un journal que j'ai tellement critiqué, c'est pourquoi je vous demande votre avis. Que feriez-vous à ma place ?
@

9 commentaire(s):

  • At 1 avril 2007 à 00 h 44, Anonymous Gilles Laplante said…

    Tu devrais accepter. Si tous ceux qui ont des critiques envers ce journal y écrivent ça apportera un changement sinon ça restera comme il est et tu continuras à le critiquer. Change le.

     
  • At 1 avril 2007 à 08 h 18, Anonymous Nostramanus said…

    Petit poisson deviendra grand...

     
  • At 1 avril 2007 à 08 h 45, Blogger Guy Vandal said…

    Oups...

    J'aurais dû publier ce texte hier, ou demain...

     
  • At 1 avril 2007 à 09 h 14, Blogger Jean-Frédérick Gagnon said…

    Je pense que tu devrais accepter l'offre, Guy.

    Ça fait tellement longtemps que tu écris sur la blogosphère que tu es devenu un incontournable du web québécois.

    En fait, je te trouve vraiment chanceux : avoir une offre pour faire quelque chose que tu apprécies tellement.

    Reste à être certain que leur offre est durable.

    Jean-Frédérick

     
  • At 1 avril 2007 à 11 h 09, Anonymous Dre Papillon said…

    Moi aussi je pense que tu devrais accepter. Mais te laissent-ils pleine liberté d'expression ?

    J'imagine que oui, sinon ils ne t'auraient pas proposé...

    C'est correct d'infiltrer quelque chose qu'on critique, ne serait-ce que pour l'améliorer. Eux n'ont pas l'air de s'en faire avec ça en tout cas.

    En plus ça serait super pour toi :)

    Mais bon si jamais c'est un poisson qui barbote dans l'eau, je continuerai à te lire ici ;)

     
  • At 1 avril 2007 à 14 h 56, Blogger Zoreilles said…

    Je te comprends de te poser la question, y a rien de pire que de nager entre deux eaux...

    :o)

     
  • At 1 avril 2007 à 21 h 47, Anonymous Anonyme said…

    Je n'ose pas me mettre en "ligne"...

     
  • At 2 avril 2007 à 03 h 18, Blogger Jean-François said…

    Suis ton intuition Guy, écoute ton coeur. Le reste viendra avec le temps.

    Tu as déjà critiqué ce journal et alors ? Tu sauras enfin les vrais raisons qui te poussaient à le faire. Tu vas avoir la chance de mettre les pieds dans cette boite et de connaitre la «bête» qui te provoquait, si je puis m'exprimer ainsi.

    Bonne chance Guy :)

     
  • At 2 avril 2007 à 12 h 25, Blogger Accent Grave said…

    Inutile de NAGER à CONTRE-COURANT, suivez votre LIGNE de conduite et MOUILLEZ-vous, ne laissez pas ce projet tomber à l'EAU.

    Accent Grave

     

Publier un commentaire

<< Accueil