Qu'on se le dise... en rose !

C'est n'importe quoi...

mardi, septembre 3

La violence n'est pas un moyen de communication

Il semblerait que l'Écolodge de Matagami n'a pas fini de faire jaser!

Lors du souper des retrouvailles du 50'ième de Matagami, une amie à moi s'est fait sauter à la gorge par une hystérique, tout simplement parce qu'elle portait cette pancarte dans son dos, et qu'elle faisait signer des lettres d'intention pour recevoir des appuis pour la création d'une coopérative de solidarité pour la gestion de l'Écolodge de Matagami. Il n'y avait rien de répréhensible dans cette démarche, même le maire de Matagami trouvait que c'était une excellente idée.

Sauf que l'hystérique a vu rouge...

Mon amie: Elle a arraché ma tuque et l'a jeté par terre. Elle a ensuite empoigné le collet de mon chandail en le tordant dans le sens de l'étranglement. Elle m'a brassée assez violemment merci! En voyant son comportement agressif, j'ai reculé, mais ce n'était pas terminé. Elle m'a frappé à plusieurs reprises au visage et sur les épaules. Mon amie et moi lui avons demandé plusieurs fois de se calmer, mais ça n'a pas marché, la dame, devenant encore plus agressive, s'est mise à me frapper plus fort qu'au début de l'altercation. L'amie qui s'est interposée à reçu elle aussi sa part de coups.

J'ai attendu une journée, histoire de laisser baisser la pression, espérant aussi que la dame s'excuserait. Aussi, dans le cadre des activités du 50ième, je me voyais mal clôturer les évènements des retrouvailles avec une arrestation qui n'aurait pu faire autrement qu'être remarquée. N'ayant reçu aucune nouvelle de sa part, j'ai finalement décidé de porter plainte au criminel.

L'histoire que vous venez de lire est malheureusement vraie. Je la publie dans ce blogue parce que c'est probablement le seul endroit où vous en entendrez parler. Je la publie surtout, parce que je trouve absolument dégueulasse qu'une personne, très connue à Matagami, se permette de frapper qui ne pense pas comme elle.

Je ne digèrerai jamais, ni la violence, ni l'intimidation. Et je dénoncerai toujours, peu importe ce qui pourrait m'arriver dans un petit village comme Matagami.

Je voudrais profiter de ce billet pour dire ceci à madame la "notable": Plutôt que de vous ridiculiser encore plus avec une contre-poursuite, excusez-vous. Vous avez eu un comportement totalement inacceptable. À peu près tout le monde dans le village vous connait et sait ce qui s'est passé. Vous avez la chance de vous racheter. On pardonne plus facilement aux gens qui sont capables de reconnaitre leurs erreurs.

Et ce jour-là, vous en avez fait une énorme!!!

Guy Vandal
Citoyen de Matagami depuis plus de trois ans
@

10 commentaire(s):

  • At 3 septembre 2013 à 11 h 27, Blogger André Bérard said…

    Dommage, car la «notable» en question, par son comportement, dessert la cause qu'elle défend. Elle devrait, toujours pour la cause, présenter ses plus plates excuses afin que tous puissent passer à autre chose et se concentrer sur ce qui est constructif.

     
  • At 3 septembre 2013 à 12 h 59, Blogger Guy Vandal said…

    André, la dame ne défend rien d'autre que ses intérêts personnelles. Intérêts qui sont hautement discutables si tu veux mon avis.

     
  • At 3 septembre 2013 à 13 h 35, Blogger Zoreilles said…

    Mais quelle histoire!

    J'ai beau prêter l'oreille et lire tout ce que je trouve sur le sujet, il y a toujours des enjeux et des intérêts qui m'échappent dans la saga de L'Éco Lodge... Pourquoi est-ce si compliqué?

    Pourtant, Matagami est une si jeune (50 ans) et si dynamique petite ville minière.

    Évidemment, on n'entendra parler de ça nulle part, on n'en saura pas plus.

     
  • At 4 septembre 2013 à 02 h 31, Blogger Guy Vandal said…

    Zoreilles: C'est compliqué parce qu'on ne peut pas tout dire dans un blogue. Tu en sauras plus éventuellement, soit ici, ou en personne!

     
  • At 17 septembre 2013 à 10 h 56, Anonymous Anonyme said…

    J'aimerais bien entendre les deux versions de l'histoire pour pouvoir me faire une idée sur l'événement.

    J'étais aux retrouvailles et je peux vous dire que la cueillette
    de noms qui se faisait au travers des personnes qui étaient venues pour s'amuser était ordinaire.
    Les gens étaient là pour
    profiter de l'événement pas pour se faire achaler.

    Ceci est mon point de vue.

     
  • At 17 septembre 2013 à 16 h 18, Blogger Guy Vandal said…

    Anonyme: Pour avoir les deux versions, tu devras demander à celle qui a agressé. Je suis certain que tu sais de qui il s'agit, tu pourrais nous donner sa version ici!!!

    De toute façon la chose sera entendue devant un juge... et tu peux être bien certain que je vais en reparler dans ce blogue.

    Connaissant bien la personne qui recueillait des noms, je suis sûr qu'elle n'a achalé personne... à part toi peut-être. Achaler étant bien relatif.

    La prochaine fois que tu interviendras dans ce blogue, tu pourrais dévoiler ta véritable identité. Ça démontrerait que tu as le courage de tes opinions!

     
  • At 18 septembre 2013 à 09 h 41, Blogger pierrot letendre said…

    bonjour mr vandal,

    le gros probleme a matagami c est les (CLICS), j ai jamais vu ca un village d hypocrite et qui juge le monde comme ca ! ca me dépasse! dernierement un couple avec 2 enfants est parti vivre ailleur ,pas capable de se faire des amis ou de s intégré dans la communauté.il était dans aucune clic. ca fait presque 6 ans que je vis ici et j ai vu plusieurs familles partir a cause de cela. c est vraiment pas normale. pour ecolodge...c est encore une autres affaires arrangé comme bien d autres ici.... j ai hate au jour qu on va en parlé a la radio négativement mais ca arrivera jamais, la radio ici aussi c est une autre clic, on devrai faire une commission d enquete a matagami . on va en attendre des chosse vraiment bizarre.me semble qu on devrait s entraidé pluto que se bitché,j ai arrété de faire du bénévolat ici a matagami , j étais écoeurer de me faire bitché moi ou mes amis. je trouve ca vraiment dommage, j aime mieux faire des choses ailleur q ici. jespere q un jour le monde va se réveillé et qu on va pouvoir faire des activités ensembles(tous le mondes)de matagami a matagami.

     
  • At 18 septembre 2013 à 11 h 23, Blogger Guy Vandal said…

    M. Letendre: Je ne fais pas un constat aussi triste que vous au sujet des Matagamiens. Vous avez probablement raison quand vous dites qu'il y a ici des hypocrites. Mais des hypocrites, il y en a partout.

    Mais il y aussi des gens formidables à Matagami. Moi j'adore ça vivre ici. Je me fous des hypocrites, ainsi que de tous ceux qui n'ont pas de vie.

    Pour ce qui est des clics, je suis d'accord avec vous, il y en a. Il y a aussi du "grenouillage", des gens qui voudraient qu'on se taise pendant qu'ils magouillent. Parce que oui, il y a de la magouille ici.

    Et en effet, la radio d'ici n'en parlera pas. Pourtant...

    L'idée d'une commission d'enquête au sujet de l'Écolodge me trotte dans la tête depuis un certain temps. Il y a quand même 70% de fonds publics qui ont été investit là-dedans. Ceux qui ont payé pour ça devraient avoir des réponses à leurs questions.

    C'est une histoire à suivre...

     
  • At 19 septembre 2013 à 21 h 43, Anonymous Anonyme said…

    Pathétique, en plus de faire des fautes aux deux mots, il se dit n'importe quoi, toujours avec une version et toujours en insinuations... On parlera de courage de ses opinions après ça

     
  • At 20 septembre 2013 à 01 h 07, Blogger Guy Vandal said…

    Anonyme: Irais-tu jusqu'à dire que tu sais la définition du mot courage?

     

Publier un commentaire

<< Accueil